20/04/2020 17:45

2019 : UNE ANNÉE STRUCTURANTE ET DES RÉSULTATS ANNUELS MAÎTRISÉS

  • Gestion parfaitement maîtrisée du budget 2019, dans une année de forts investissements ;
  • Développement et lancement réussis de Coolidge™, la nouvelle génération de processeurs de Kalray pour systèmes intelligents ;
  • Mise en place de collaborations avec des acteurs de premier plan du monde des data centers dont Wistron et 2CRSi ;
  • Mise en place d'un partenariat stratégique avec NXP, leader des semi-conducteurs pour l'automobile ;
  • Trésorerie disponible de 15,7 M€ fin 2019, renforcée en avril 2020 par l'entrée au capital de NXP ;
  • Décalage de 6 mois des objectifs financiers du fait de l'impact prévisionnel de la crise sanitaire et de la poursuite des investissements programmés.

 

Grenoble, le 20 avril 2020 - Kalray (Euronext Growth Paris : ALKAL), pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, publie ses résultats annuels au titre de l'exercice 2019 arrêtés par le Directoire et examinés par le Conseil de surveillance en date du 16 avril 2020. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et le rapport de certification a été émis. Le rapport financier annuel au 31 décembre 2019 est disponible sur le site de la société www.kalray-bourse.com dans la rubrique « Documents financiers ».

Éric BAISSUS, Président du Directoire de Kalray, déclare :

« 2019 fût une année structurante pour Kalray, avec le franchissement de plusieurs étapes clés. Tout d'abord nous avons finalisé le développement de Coolidge™, notre 3ème génération de processeur, présenté pour la première fois publiquement au CES 2020. Coolidge™ répond totalement à nos attentes en matière de qualité de conception et de performance, et offre de formidables opportunités pour les années à venir.

En parallèle, nous avons continué à progresser sur nos deux marchés principaux. Dans le monde des data centers, nous sommes en train de développer autour de Coolidge™ et avec nos clients et partenaires comme le fabriquant taiwannais Wistron, une nouvelle génération de serveurs de stockage intelligents qui devraient être mis sur le marché d'ici la fin de l'année.

Sur le marché de l'automobile, l'un de nos objectifs principaux était de nouer un partenariat stratégique avec un des acteurs majeurs de l'industrie. L'investissement et l'accord de collaboration annoncés avec NXP, leader mondial des semi-conducteurs pour l'automobile, s'incrivent parfaitement dans cette démarche et nous offrent des perspectives enthousiasmantes sur le gigantesque marché des prochaines générations de véhicules.

Ces progrès majeurs interviennent cependant dans un environnement difficile lié à la crise du Covid-19. Je tiens à féliciter tous nos collaborateurs qui ont montré une très grande adaptabilité et ont permis à Kalray de s'adapter très rapidement à la situation et à poursuivre sa feuille de route technologique. Les discussions que nous avons eues avec nos clients et partenaires, et l'analyse plus globale de la situation nous laissent entrevoir un décalage d'environ 6 mois dans la mise en oeuvre des projets en cours de développement, ce qui nous conduit à différer nos objectifs financiers d'autant.

Cette situation inédite pour l'industrie en général ne remet pas en cause nos projets de développement, ni notre stratégie sur un marché dont la pertinence se confirme davantage chaque jour. Nous sommes confiants dans notre capacité à passer cette phase générale difficile, et pouvons nous appuyer sur un niveau de trésorerie disponible conséquent, renforcé suite à l'entrée au capital de NXP, afin d'atteindre nos ambitions. »

 

Faits marquants 2019

Sur le plan technologique, 2019 a été marqué par des réalisations techniques majeures. La principale est le lancement de Coolidge™, la troisième génération de MPPA® (« Massively Parallel Processor Array »). L'achèvement de la phase de conception et le début du processus de fabrication ont été réalisés fin juillet 2019 et les premiers prototypes ont été reçus en novembre 2019. Les premières démonstrations du processeur ont eu lieu début janvier 2020 au CES de Las Vegas, en collaboration avec NXP Semiconductors, un leader mondial des semiconducteurs, dans le cadre d'un partenariat signé début 2019 (lire ci-dessous).

Coolidge™ et son environnement de développement est maintenant disponible conformément à la feuille de route. Kalray a d'ores et déjà reçu les premières demandes de développements de produits de la part de clients et prospects dans les domaines des data centers et de l'industrie automobile et a commencé à livrer les environnements de développements complets autour de Coolidge™.

Pour le marché des data centers, la société a finalisé sa solution NVMe-TCP lancée en août 2019 lors du sommet mondial FMS (« Flash Memory Summit »). NVMe-TCP est une évolution du standard NVMe-oF, qui permet, en utilisant un protocole TCP standard, l'utilisation des nouvelles générations de mémoires rapides (SSD) tout en facilitant l'intégration dans les data centers.

En 2019, Kalray a également noué des partenariats technologiques et commerciaux prestigieux qui accroissent fortement sa visibilité. Pami les plus significatifs, l'alliance stratégique avec NXP Semiconductors vise à fournir une solution sûre et fiable pour les véhicules autonomes, en associant la puissance de calcul des processeurs Kalray, ainsi que les traitements d'intelligence artificielle et la perception de l'environnement du véhicule, à la capacité décisionnelle des processeurs NXP au sein de la solution Bluebox de NXP. 

La société a également conclu un partenariat de distribution avec Intron Technology, un des leaders de la distribution de solutions d'électronique automobile sur le marché chinois afin d'accélérer son accès à ce marché stratégique pour Coolidge™.

Dans le domaine des data centers, la société a annoncé une collaboration avec Wistron, l'un des plus importants fabricants mondial de serveurs pour data centers, pour le développement de serveurs de stockage (JBOF) haute performance, ainsi que le français 2CRSi, l'un des leaders dans la conception et la fabrication de serveurs hautes performances. La programmabilité des cartes d'accélération de Kalray permet à 2CRSi de bâtir une offre de serveurs facilement configurables qui répond aussi bien aux besoins croissants de flexibilité et de modularité, qu'à la diversité des applications.


2019 : des résultats parfaitement maîtrisés malgré des investissements accrus pour lancer Coolidge™ et structurer l'entreprise

Les résultats financiers de l'exercice 2019 sont en ligne avec les attentes de la Direction. Ils traduisent une gestion maîtrisée des dépenses courantes, dans cette première année pleine post-introduction en Bourse, et une accélération des investissements conforme à la feuille de route, notamment dédiés à la finalisation du design de Coolidge™ et de la solution NVMe-TCP pour les  nouvelles générations de serveurs de stockage. Kalray avait annoncé une augmentation de 25% des charges d'exploitation en 2019, elle ressort à 22%, et un free cash-flow 2019 proche de celui de 2018, finalement en amélioration de près d'1 M€. 

Le chiffre d'affaires annuel 2019 s'établit à 1 265 K€, en hausse de +63% par rapport à l'activité enregistrée en 2018 (775 K€). Ces revenus sont constitués de ventes de cartes, de stations de développement et de licences, ainsi que de contrats d'évaluation, de développement et de services auprès de clients en phase d'évaluation et de qualification de Coolidge™.

L'EBITDA[1] ressort à 5 562 K€, en recul de 1 287 K€ par rapport à 2018. La hausse du chiffre d'affaires (+490 K€) et de la production immobilisée (+560 K€) a permis de compenser partiellement la hausse des charges d'exploitation qui augmentent de 22% sur la période, en ligne avec les attentes du management. Les charges de personnel (+1 603 K€) ont progressé en raison de l'augmentation de l'effectif moyen (76 salariés en 2019, contre 64 en 2018). L'effectif global s'établit à 81 personnes fin décembre 2019. Les charges d'exploitation comprennent un accroissement des dépenses de sous-traitance pour les études et développements (+134 K€) et des licences pour les outils de design (+389 K€), qui reflètent les efforts liés au développement de la solution Coolidge™.

Après comptabilisation des dotations aux amortisements et provisions (5 867 K€, en hausse de 1 273 K€ liée notamment au démarrage de l'amortissement des frais de développement de Coolidge™), et du crédit d'impôt recherche (2 415 K€, en retrait de 196 K€ par rapport à 2018 en raison d'une augmentation des subventions reçues), le résultat d'exploitation retraité[2] ressort à -9 014 K€, en recul de 2 756 K€ par rapport au 31 décembre 2018.

Déduction faite de la charge financière nette (3 K€ contre 2 241 K€ en 2018, exercice qui intégrait la prime de non conversion des obligations pour 2 070 K€), Kalray enregistre une perte nette de 9 085 K€ sur l'exercice 2019, contre 8 532 K€ au 31 décembre 2018.

 

15,7 M€ de trésorerie disponible au 31 décembre 2019, renforcée par les 8 M€ d'investissement de NXP

Au 31 décembre 2019, le « free cash flow » s'établit à 14,2 M€, en amélioration par rapport au niveau de 2018 (15,1 M€ au 31 décembre 2018). Il intègre notamment les dépenses d'investissements liées au lancement de Coolidge™ (dont 4 M€ pour le masque de fabrication), compensées par une amélioration du BFR (encaissement du CIR 2018 et préfinancement du CIR 2019). La consommation de trésorerie sur l'exercice 2019 est donc parfaitement maîtrisée malgré l'accélération ponctuelle des investissements relatifs au développement de Coolidge™.

La trésorerie nette s'établit à 15,7 M€ au 31 décembre 2019 (contre 28,8 M€ au 31 décembre 2018). Ce niveau de trésorerie a été renforcé post-clôture par l'investissement en fonds propres de 8 M€ de NXP Semiconductors réalisé début avril 2020. Kalray confirme que son plan de trésorerie actuel devrait lui permettre de mettre en œuvre sa roadmap technologique, y compris les développements liés au partenariat stratégique avec NXP, et son déploiement commercial au-delà des douze prochains mois.

 

Un début d'année 2020 marqué par l'entrée au capital de NXP

Début avril 2020, NXP Semiconductors est entré au capital de Kalray en investissant 8 M€ en fonds propres via une augmentation de capital réservée. NXP détient désormais 9,95% du capital de Kalray et de ses droits de vote. Cette opération vient renforcer le parternariat stratégique initié entre NXP et Kalray début 2019 et va permettre de co-développer une plateforme pour la conduite autonome sûre, fiable et évolutive, combinant l'offre NXP pour l'automobile et le processeur intelligent MPPA® (« Massively Parallel Processor Array ») de Kalray.

Les fonds levés seront utilisés à la fois pour financer les opérations et les investissements de Kalray requis pour la mise en œuvre du partenariat stratégique avec NXP, mais également pour financer la feuille de route de Kalray en matière de développements dans l'automobile et les systèmes embarqués sur les deux prochaines années.

Ce partenariat comprend également un volet commercial, puisque NXP apportera un soutien à Kalray en matière de ventes, marketing, expertise automobile et support technique à l'échelle mondiale.

 

Impact de la crise sanitaire et décalage de 6 mois des objectifs financiers

Après avoir très rapidement assuré la continuité opérationnelle de la société dès la mise en place des règles de confinement, Kalray a étudié en détail ces dernières semaines les impacts potentiels liés à la crise sanitaire actuelle sur ses objectifs commerciaux et financiers. Il ressort des discussions, en particulier avec ses clients et ses partenaires, les points suivants :

  • Sur le marché du data center, les fondamentaux demeurent solides. Kalray continue à travailler avec ses clients pour déployer des solutions le plus rapidement possible afin d'accroître très significativement ses revenus dès que ses clients seront en production. Le décalage lié à la crise sanitaire et l'impact sur ses projets et sur l'activité commerciale data center en général ne devrait être que de quelques mois ;
  • Le marché de l'automobile et de l'embarqué est plus touché mais l'évolution du marché à long terme vers des véhicules de plus en plus intelligents et de plus en plus autonomes est inexorable. Cette situation ne fait que confirmer la stratégie de Kalray de considérer le marché de l'automobile comme un marché long terme et sa volonté de s'appuyer sur des leaders du secteur. Le partenariat stratégique conclu avec NXP, assorti d'un investissement de ce dernier en fonds propres, s'incrit dans cette démarche. Il permet à Kalray de financer sa roadmap « automobile » ainsi que les développements et le déploiement de la solution commune qu'il construit avec NXP.

Dans ce contexte, et dans l'hypothèse d'une reprise économique mondiale à partir de septembre prochain, l'ambition d'accélération des ventes de cartes basées sur Coolidge™, initialement attendue au 2nd semestre 2020, est reportée de 6 mois et devrait donc intervenir au 1er semestre 2021. Le décalage prévisionnel de chiffre d'affaires lié à la crise actuelle, ainsi que les investissements de Kalray liés à la mise en œuvre du partenariat stratégique avec NXP, conduisent ainsi la société à décaler de 6 mois son ambition d'atteindre un EBITDA mensuel proche de l'équilibre, désormais attendu mi-2021.

Kalray anticipe en effet pour 2020 un niveau de dépenses opérationnelles en hausse de 20 à 22% comparé à 2019. Cette augmentation intègre le recrutement d'une quinzaine de salariés, ainsi qu'environ 1,5 M€ d'investissements alloués au déploiement des projets dans le cadre du partenariat avec NXP. Les autres dépenses opérationnelles devraient quant à elles rester stables par rapport à 2019.

Dans ce contexte, le free cash flow en 2020 devrait ressortir inférieur à celui de 2019. En effet, malgré des dépenses d'investissement attendues en baisse (les investissements liés au masque de CoolidgeTM ayant été réalisés en intégralité en 2019), la société ne pourra pas connaître la même amélioration de son BFR qu'en 2019.  Cependant, le groupe est en discussion avancée pour bénéficier des différentes mesures gouvernementales déployées dans le cadre de la crise sanitaire actuelle qui lui permettraient d'accroître sa visibilité financière.

Mécaniquement, cette situation conduit la société à reporter de 6 mois son objectif à moyen terme, à savoir l'atteinte d'un chiffre d'affaires annuel de 100 M€, désormais attendu entre mi-2022 et mi-2023.

Kalray reste convaincu de l'attractivité de ses solutions et du vaste potentiel des deux marchés prioritaires qu'il adresse, et maintient ainsi ses grandes ambitions stratégiques, à savoir devenir un acteur incontournable des processeurs intelligents sur ces marchés.

 

Prochain rendez-vous :

Jeudi 9 juillet 2020 (après Bourse) : Activité du 1er semestre 2020

 

 

À PROPOS DE KALRAY

Kalray (Euronext Growth Paris - FR0010722819 - ALKAL) est le pionnier des processeurs pour les nouveaux systèmes intelligents. Véritable rupture technologique, les processeurs « intelligents » ont la capacité d'analyser à la volée, et de manière intelligente, une très grande quantité d'informations, de prendre des décisions et d'interagir en temps réel avec le monde extérieur. Ces processeurs intelligents seront largement déployés dans des secteurs en forte croissance tels que les réseaux de nouvelle génération (data centers intelligents) et les véhicules autonomes, ainsi que les équipements de santé, les drones et les robots. L'offre Kalray comprend aussi bien des processeurs que des solutions complètes (cartes électroniques et logiciels). Créé en 2008 en tant que spin-off du CEA (Commissariat à l'Énergie Atomique), Kalray sert des clients tels que des fabricants de serveurs, des intégrateurs de systèmes intelligents et des fabricants de produits grand public incluant les constructeurs automobiles. Pour plus d'informations, visitez le site internet de Kalray : www.kalrayinc.com

 

CONTACTS INVESTISSEURS
Eric BAISSUS

[email protected]
Tel. 04 76 18 90 71
 
ACTUS finance & communication
Caroline LESAGE
[email protected]
Tel. 01 53 67 36 79
CONTACTS PRESSE
Loic HAMON

[email protected]
Tel. 04 76 18 90 71
 
ACTUS finance & communication
Serena BONI
[email protected]
Tel. 04 72 18 04 92

 

 

Annexes

 

Compte de résultat au 31 décembre 2019

Données consolidées auditées – (En K€) 2018 2019  
Chiffre d'affaires 775 1 265  
Production immobilisée (R&D) 5 657 6 217  
Subventions 1 682 1 942  
Autres produits 28 142  
Produits d'exploitation 8 142 9 566  
Achats et variation de stock (237) (257)  
Charges d'exploitation (12 180) (14 871)  
dont charges de personnel (6 329) (7 932)  
dont autres charges (5 851) (6 939)  
EBITDA 1 (4 275) (5 562)  
Dotations aux amortissements sur immobilisations (4 594) (5 867)  
Résultat d'exploitation (8 869) (11 429)  
Crédit d'impôt recherche (CIR) 2 611 2 415  
Résultat d'exploitation retraité 2 (6 258) (9 014)  
Résultat financier (2 241) 3  
Résultat exceptionnel (33) (74)  
Résultat net (8 532) (9 085)  

1 EBITDA : Résultat d'exploitation hors dotations aux amortissements sur immobilisations et hors dotations aux provisions et dépréciations

2 Résultat d'exploitation retraité : Résultat d'exploitation + Crédit Impôt Recherche

 

 

Bilan au 31 décembre 2019

Données consolidées auditées (en K€) 31/12/2018 31/12/2019   31/12/2018 31/12/2019
ACTIF IMMOBILISÉ 16 265 22 218 CAPITAUX PROPRES 35 541 26 665
Immobilisations incorporelles 14 217 16 935 TOTAL DETTES 11 760 11 799
Immobilisations corporelles 1 713 4 673 Provisions 85 89
Immobilisations financières 335 609 Avances conditionnées 5 815 5 903
ACTIF CIRCULANT 33 582 18 509 Emprunts bancaires 457 775
Stocks 216 240 Fournisseurs 3 571 3 128
Créances clients 411 764 Dettes fiscales et sociales 1 360 1 549
CIR, CICE, créances fisc. et subv. 4 173 1 779 Autres dettes 472 354
Disponibilités 28 782 15 725 Produits constatés d'avance
(subventions)
2 817 2 676
Comptes de régularisation (CCA) 271 414
ACTIF 50 118 41 140 PASSIF 50 118 41 140



Flux de trésorerie au 31 décembre 2019

Données consolidées auditées – (En K€) 31 déc. 2018 31 déc. 2019
Capacité d'autofinancement (3 509) (5 204)
Variation du BFR (3 264) 1 138
Flux d'exploitation (6 773) (4 066)
Acquisition d'immobilisations (3 013) (5 335)
Capitalisation R&D (5 657) (6 217)
Subventions d'investissement 321 1 431
Flux d'investissement (8 349) (10 121)
Free cash flow (15 122) (14 187)
     
Augmentation de capital (nette des frais), emprunts obligataires et comptes courants 40 942 96
Dette financière nette (91) 318
Avances conditionnées R&D et préfinancement CIR  (net) 449 716
Autre (contrat de liquidité) (350)
Flux de trésorerie lié aux opérations de financement 40 950 1 130
     
Variation de la trésorerie 25 828 (13 057)
Trésorerie d'ouverture 2 954 28 782
Trésorerie de clôture 28 782 15 725

 

 


[1] Ebitda : Résultat d'exploitation hors dotations aux amortissements sur immobilisations et hors dotations aux provisions et dépréciations

[2] Résultat d'exploitation retraité : Résultat d'exploitation + Crédit Impôt Recherche


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : mmebZJSZaZeanp9vaZtqbWlnm5xkxWfGlmqdyWpqaZiZaG2Sl5limsnHZm9klWlq
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.


Partie fournie par Actusnews Wire © (diffuseur professionnel d'information réglementée)