23/10/2019 18:00

RÉSULTATS DU 1ER SEMESTRE 2019 ET PERSPECTIVES

  • Achèvement du développement de Coolidge™ et lancement de sa fabrication (« Tape-out »). Livraisons chez les premiers clients d'ici fin 2019 pour les premières évaluations;
  • Intégration des 1ères cartes Kalray dans les prochaines générations de serveurs de stockage haute performance du leader asiatique Wistron ;
  • Plusieurs partenariats et collaborations avec des acteurs de premier plan, dont un partenariat de distribution avec Intron Technology sur le marché chinois ;
  • Gestion maîtrisée du budget au 1er semestre et trésorerie disponible de 23,3 M€ ;
  • Focus commercial et poursuite des investissements sur Coolidge™ pour atteindre l'objectif de chiffre d'affaires de 100 M€ en 2022.

Grenoble, France, 23 octobre 2019 - Kalray (Euronext Growth Paris : ALKAL), pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, publie ses résultats semestriels 2019. Les états financiers consolidés ont été arrêtés par le Directoire et examinés par le Conseil de surveillance en date du 23 octobre 2019. Le rapport financier semestriel, incluant les comptes au 30 juin 2019 et leurs annexes, est disponible dans la rubrique « Documents financiers » sur le site internet de la société www.kalray-bourse.com

Éric BAISSUS, Président du Directoire de Kalray, déclare :

« Ce semestre a été marqué par la finalisation du développement de Coolidge™, notre 3ème génération de processeurs intelligents, dont la fabrication a été lancée cet été et dont les premiers échantillons seront mis dans les mains de nos premiers clients d'ici la fin de l'année. Coolidge™ a été spécialement conçu pour adresser nos deux marchés prioritaires, le marché des cartes d'accélération pour data centers et celui des prochaines générations de véhicules. Nous sentons une très forte attente sur ces marchés, avec de nombreuses pré-commandes pour évaluation.

Les étapes majeures franchies ces derniers mois ainsi que les nombreuses discussions en cours nous confortent dans notre stratégie et nous incitent à concentrer nos efforts commerciaux sur le déploiement de cette nouvelle génération de processeur. Nous continuerons à renforcer de façon raisonnée nos investissements pour atteindre notre objectif de 100 M€ de chiffre d'affaires en 2022. »

DES PERSPECTIVES COMMERCIALES PROMETTEUSES DANS LES DATA CENTERS

Le marché des systèmes intelligents (ou « Edge Computing ») se confirme comme étant l'un des marchés ayant la plus forte croissance pour les prochaines années. Selon Gartner[1], ce marché devrait croître de 35% par an dans les années à venir. Une projection partagée par Cisco[2] qui estime, par exemple, que le volume de données générées par les hommes, les machines et les objets connectés devrait être, dès 2021, 40 fois supérieur aux données traitées dans les data centers. Le déploiement de systèmes intelligents pour analyser ces données « au plus près » de là ou elles sont générées devient ainsi indispensable.

Sur les data centers, qui demeure le premier marché cible pour Kalray à court terme, la société a continué à bâtir son offre pour viser un premier déploiement commercial d'ici la fin de l'année avec BostanTM, sa génération actuelle de processeur, et préparer le déploiement rapide de Coolidge™ sur ce marché par la suite. A ce titre, la société a annoncé cet été lors de la conférence internationale FMS (« Flash Memory Summit ») le support du protocole NVMe-TCP. NVMe-TCP est une évolution du standard NVMe-oF qui est au cœur des prochaines générations de serveurs de stockage utilisant des mémoires rapides (SSD). Cette évolution, finalisée par l'industrie fin 2018, est très attendue car elle devrait permettre une adoption beaucoup plus facile de cette technologie dans les data centers, le standard TCP équipant la majorité de ces derniers.

Kalray supporte actuellement le développement de serveurs de stockage (JBOF) haute performance basés surcette solution auprès d'intégrateurs, en particulier Wistron, l'un des plus importants fabricants mondial de serveurs pour data centers. Wistron a déjà annoncé finaliser l'intégration des cartes Kalray Bostan dans son prochain produit supportant la norme NVMe-TCP.

En parallèle, Kalray poursuit ses discussions avancées avec de nombreux fabriquants, incluant des acteurs majeurs de de l'industrie du stockage et des data centers, pour l'intégration de Coolidge™ dans leurs prochaines générations de serveurs. Coolidge™ offre en effet le support des dernières interfaces haut débit nécessaires pour les futures évolutions des data centers.

DES AVANCEES SIGNIFICATIVES SUR LE MARCHE DES VEHICULES INTELLIGENTS

Les nombreuses marques d'intérêt que la société continue de recevoir de l'industrie automobile permettent à Kalray de rester également très bien positionné sur son autre marché, celui des véhicules intelligents. Ce marché inclut non seulement les véhicules autonomes, mais aussi plus largement les systèmes d'aides à la conduite visant à améliorer le niveau de sécurité, le confort de conduite, l'automatisation et l'aide au stationnement (Advanced Driver Assistance Systems - ADAS).

Ainsi, la société vient notamment de signer un partenariat de distribution et de support avec Intron Technology en Chine, le 1er marché mondial de l'automobile avec 28 millions de véhicules produits en 2018. Coté à la bourse de Hong Kong, ce groupe en très forte croissance est aujourd'hui l'un des leaders de la distribution de solutions d'électronique automobile auprès des constructeurs et intégrateurs chinois. Cet accord avec Intron Technology constitue ainsi une formidable opportunité pour Kalray, qui accroît ainsi considérablement sa présence commerciale sur le 1er marché mondial.

Plus tôt dans l'année, Kalray a annoncé une alliance stratégique avec NXP Semiconductors, leader dans les technologies pour les nouvelles générations de véhicules, en vue de fournir une solution commune sûre et fiable pour les véhicules autonomes. Ce partenariat permet d'associer la puissance de calcul et la sûreté de fonctionnement des processeurs Kalray à la capacité décisionnelle des processeurs NXP au sein de la solution BlueBox de NXP et vise les véhicules de niveaux 3 (autonomie partielle), 4 et à terme 5 (entièrement autonomes). Kalray a également été retenu par un constructeur automobile majeur dans le cadre d'un projet d'ampleur de véhicule autonome de niveau 3[3], dont la mise en production est prévue pour 2023 ; mais aussi par le chinois Baidu pour sa solution Apollo destinée aux véhicules autonomes ; et enfin par eSOL, l'un des principaux développeurs de logiciels embarqués temps réel, notamment pour l'automobile, qui intègrera le processeur MPPA® de Kalray.

Enfin, Kalray a annoncé le portage par la société Aubass, joint venture détenue en majorité par l'équipementier japonais DENSO, de la plateforme « Adaptative Autosar™ » sur son processeur intelligent MPPA®. Cette plateforme logicielle issue du standard industriel Autosar™, permet de fournir le très haut niveau de performance nécessaire aux véhicules autonomes (L2+ à L5) et au contrôle centralisé automobile. Elle a d'ores et déjà été mise à disposition de plusieurs constructeurs automobiles de premier plan.

PREMIERS ECHANTILLONS DE COOLIDGE™ LIVRES D'ICI FIN 2019

Sur le plan technologique, Kalray a annoncé en juillet le lancement de la fabrication (« tape-out ») de Coolidge™, la 3ème génération de son processeur intelligent MPPA®, marquant la concrétisation de plus de 2 ans de conception.

Coolidge™ présente des améliorations majeures dans l'exploitation de la technologie MPPA® : accroissement significatif des performances, extension des capacités d'intelligence artificielle, facilité de programmation accrue, interfaces hautes performances en particulier pour les prochaines générations de data centers.

Les premiers échantillons Coolidge™ seront livrés aux premiers clients dès la fin de l'année. Les évaluations débuteront ensuite rapidement autour de l'environnement complet Coolidge™ développé par Kalray, intégrant la suite logicielle AccessCore® ainsi que les cartes basées sur Coolidge™ qui ont été développées en parallèle et seront elles aussi disponibles d'ici la fin de l'année.

Kalray a d'ores et déjà reçu les premières demandes de développements de produits basés sur Coolidge™. Les premiers déploiements commerciaux à grande échelle par les premiers clients utilisateurs de Coolidge™ sont prévus dès le 2nd semestre 2020.

DES RESULTATS CONFORMES AUX ATTENTES AU 1ER SEMESTRE 2019

Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2019, constitué de ventes de cartes, de stations de développement et de licences ainsi que de services auprès de clients en phase d'évaluation et de qualification, s'établit à 455 K€ (contre 322 K€ au 1er semestre 2018), un niveau d'activité conforme aux attentes du management dans cette phase de pré-volumes.

Les résultats financiers du 1er semestre 2019 reflètent la poursuite des programmes de développement, notamment la finalisation du design de Coolidge™™ et de la solution NVMe-TCP, et traduisent une gestion maîtrisée des dépenses.

L'Ebitda ressort à -2 652 K€ au 1er semestre 2019 (contre -2 053 K€ à la même période l'an passé). La hausse de la production immobilisée (+777 K€ au 1er semestre 2019 par rapport au 1er semestre 2018) a permis de compenser partiellement la hausse des charges d'exploitation sur la période. Les frais de personnel (+720 K€ par rapport à 2018) ont progressé en raison de 9 recrutements effectués (dont 7 profils expérimentés au sein des équipes de R&D et 2 ingénieurs commerciaux), pour un effectif atteignant 81 collaborateurs au 30 juin 2019. L'EBITDA intègre également un accroissement des dépenses de sous-traitance relatives aux développements logiciels et au design hardware (+453 K€), ainsi qu'aux licences pour les outils de design (+286 K€), et aux autres charges (+160 K€).

Après comptabilisation des dotations aux amortisements et provisions (2 800 K€), et du crédit d'impôt recherche d'un montant de 1 147 K€, le résultat d'exploitation retraité ressort à -4 305 K€, en recul de 1 527 K€ par rapport au 30 juin 2018. Déduction faite de la charge financière nette, Kalray enregistre une perte nette de 4 357 K€ au 1er semestre 2019 (contre 5 079 K€ au 30 juin 2018).

UNE TRÉSORERIE DISPONIBLE DE 23,3 M€ AU 30 JUIN 2019

Au 30 juin 2019, les capitaux propres de Kalray s'élèvent à 31,3 M€ et la trésorerie disponible s'établit à 23,3 M€ (contre 28,8 M€ au 31 décembre 2018) permettant à la société de poursuivre sa roadmap technologique et son déploiement commercial. Ce niveau de trésorerie intègre les dépenses d'investissements relatives à la poursuite du développement de Coolidge™ sur la période. 

PERSPECTIVES

Le niveau d'activité est attendu en hausse au 2nd semestre 2019 comparé au 1er semestre 2019, principalement en raison des premières commandes pour évaluation et licences de Coolidge™. L'impact des ventes de cartes Bostan restera limité dans l'attente des ventes de Coolidge.

Sur l'ensemble de l'exercice 2019, les charges d'exploitation seront en augmentation d'environ 25% (comparé à 2018), en raison des recrutements déjà effectués au 1er semestre, de ceux prévus pour le 2nd semestre (entre 7 et 9 personnes) et de l'accroissement des autres dépenses en particulier de sous-traitance.

Le « Free Cash Flow » en 2019 sera proche de celui de 2018. Les dépenses d'investissement attendues en hausse au 2nd semestre 2019 essentiellement du fait de la fabrication des masques de Coolidge™ pour un montant (« one shot ») d'environ 4 M€ seront compensées par l''amélioration du BFR .

Pour l'année 2020, l'objectif principal de Kalray reste la vente en fort volume des cartes d'accélérations basées sur Coolidge. Face à l'engouement du marché pour Coolidge™ et en ligne avec cet objectif prioritaire, Kalray a pris la décision stratégique de concentrer ses efforts commerciaux sur cette nouvelle génération de processeur.La phase de forte accélération commerciale prévue pour 2020 est attendue à partir du 2nd semestre et proviendra principalement des ventes de cartes Coolidge™.

Le résultat d'exploitation retraité (intégrant le CIR) intègrera l'accroissement des dotations aux amortissements lié au projet Coolidge et n'atteindra pas l'équilibre en 2020 comme attendu au moment de l'IPO. En revanche, la société anticipe une nette amélioration de l'Ebitda, attendu proche de l'équilibre sur les derniers mois de l'exercice 2020, dans un contexte d'accélération commerciale et de stabilisation des dépenses opérationnelles sur la base de la structure de coûts à fin 2019.

Compte tenu de cette amélioration de l'Ebitda, associée à des investissements prévus significativement inférieurs à ceux de 2019 (pas de dépenses liés aux masques de fabrication), le free cash flow en 2020 devrait être meilleur que celui de 2019. La trésorerie actuelle permettra donc de déployer la stratégie au-delà de 2020.

Compte tenu des nombreuses discussions et évaluations commerciales en cours, Kalray maintient son objectif de 100 M€ de chiffre d'affaires en 2022, tel qu'annoncé à l'IPO.

Prochain rendez-vous :

22 janvier 2020 : Activité du 2nd semestre 2019

À PROPOS DE KALRAY

Kalray (Euronext Growth Paris - FR0010722819 - ALKAL) est le pionnier des processeurs pour les nouveaux systèmes intelligents. Véritable rupture technologique, les processeurs « intelligents » ont la capacité d'analyser à la volée, et de manière intelligente, une très grande quantité d'informations, de prendre des décisions et d'interagir en temps réel avec le monde extérieur. Ces processeurs intelligents seront largement déployés dans des secteurs en forte croissance tels que les réseaux de nouvelle génération (data centers intelligents) et les véhicules autonomes, ainsi que les équipements de santé, les drones et les robots. L'offre Kalray comprend aussi bien des processeurs que des solutions complètes (cartes électroniques et logiciels). Créé en 2008 en tant que spin-off du CEA (Commissariat à l'Énergie Atomique), Kalray sert des clients tels que des fabricants de serveurs, des intégrateurs de systèmes intelligents et des fabricants de produits grand public incluant les constructeurs automobiles. Pour plus d'informations, visitez le site internet de Kalray : www.kalrayinc.com

CONTACTS INVESTISSEURS
Eric BAISSUS

contactinvestisseurs@kalray.eu
Tel. 04 76 18 90 71
 
ACTUS finance & communication
Caroline LESAGE
kalray@actus.fr
Tel. 01 53 67 36 79
CONTACTS PRESSE
Loic HAMON

communication@kalray.eu
Tel. 04 76 18 90 71
 
ACTUS finance & communication
Serena BONI
sboni@actus.fr
Tel. 04 72 18 04 92

annexes

Comptes ayant fait l'objet d'un examen limité par le commissaire aux comptes.

Compte de résultat au 30 juin 2019

Consolidé – (En K€) – Données non auditées 30 juin 2018 30 juin 2019
Chiffre d'affaires 322 456
Production immobilisée (R&D) 2 502 3 279
Subventions 853 1 056
Autres produits - 55
Produits d'exploitation 3 677 4 846
Achats et variation de stock (81) (66)
Charges d'exploitation (5 652) (7 432)
dont charges de personnel (3 152) (3 872)
dont autres charges (2 500) (3 560)
EBITDA (2 053) (2 652)
Dotations aux amortissements sur immobilisations (2 107) (2 800)
Résultat d'exploitation (4 163) (5 452)
Crédit d'Impôt Recherche (CIR) 1 385 1 147
Résultat d'exploitation retraité[4] (2 778) (4 305)
Résultat financier[5] (2 275) (23)
Résultat exceptionnel (26) (29)
Résultat net (5 079) (4 357)

Bilan au 30 juin 2019

(en K€) – Données non auditées 31/12/2018 30/06/2019 (en K€) 31/12/2018 30/06/2019
ACTIF IMMOBILISÉ 16 265 17 388 CAPITAUX PROPRES 35 541 31 259
Immobilisations incorporelles 14 217 15 699 TOTAL DETTES 11 760 12 286
Immobilisations corporelles 1 713 1 289 Provisions 85 115
Immobilisations financières 335 400 Avances conditionnées 5 815 6 094
ACTIF CIRCULANT 33 582 28 304 Emprunts bancaires 457 835
Stocks 216 271 Fournisseurs 3 571 3 113
Créances clients 411 273 Dettes fiscales et sociales 1 360 1 440
CIR, CICE, créances fisc. et subv. 4 173 4 464 Autres dettes 472 688
Disponibilités 28 782 23 297 Produits constatés d'avance (subventions) 2 817 2 545
Comptes de régularisation (CCA) 271 398
ACTIF 50 118 46 091 PASSIF 50 118 46 091

Flux de trésorerie au 30 juin 2019

Consolidé – (En K€) – Données non auditées 31 déc. 2018 30 juin 2019
Capacité d'autofinancement (3 509) (2 745)
Variation du BFR (3 264) (1 443)
Flux d'exploitation (6 773) (4 188)
Flux d'investissement - Acquisitions d'immobilisations (8 349) (2 425)
Free cash flow (15 122) (6 613)
     
Augmentation de capital (nette des frais), emprunts obligataires et comptes courants 40 942 -
Emission d'emprunts obligataires/bancaires - 500
Dette financière nette 358 628
Contrat de liquidité (350) -
Flux de trésorerie lié aux opérations de financement 40 950 1 128
     
Variation de la trésorerie 25 828 (5 485)
Trésorerie d'ouverture 2 954 28 782
Trésorerie de clôture 28 782 23 297

[1] Source : White paper Expert Community Edge computing

[2] Source : Cisco Global Cloud Index: Forecast and Methodology, 2016–2021

[3] Niveau permettant de déléguer à la voiture la conduite dans certaines situations, par exemple dans les bouchons sur voie rapide. Le conducteur doit toutefois rester derrière le volant. Il est supposé pouvoir reprendre le contrôle en quelques secondes, quand le véhicule prévient qu'il ne sera plus en mesure de gérer la conduite autonome (faute par exemple de marquage au sol sur la chaussée).

[4] REX + CIR

[5] Dont prime de non conversion des obligations convertibles en 2018 de 2 070 K€


Partie fournie par Actusnews Wire © (diffuseur professionnel d'information réglementée)